LE PARAMOTEUR

 outil idéal pour la photo aérienne

Les avantages du paramoteur dans la photo aérienne

Pascal Bourguigon, ambassadeur FujiFilm, est un photographe professionnel spécialisé dans la photographie de paysages, que ce soit au sol ou en vue aérienne, notamment en paramoteur. Intervenant principalement en Champagne Ardennes, ses clients sont les offices de tourisme, les parc régionaux, les réserves naturelles…

Côté matos photo, Pascal Bourguigon a opté pour un moyen format hybride peu encombrant : le Fujifilm GFX. Grâce à son format et son capteur de 50 millions de pixels, Pascal peut proposer une excellente qualité d’image pour satisfaire sa

 

clientèle exigente (qualité et résolution des images). Côté voile, Pascal vole avec une OZONE Freeride.

Découvrez tous les avantages que peut apporter l’usage d’un paramoteur pour la photo de paysages en aérien à travers ce mini-interview ainsi qu’une sélection de quelques beaux clichés de cet « artiste de l’air ».

 

Interview du photographe Pascal Bourguignon

Pascal, peux-tu nous décrire pourquoi tu as choisi le paramoteur pour la photo aérienne ?

Habitué à la photo aérienne en ULM avec un ami pilote, j’ai rapidement compris ce que pouvait apporter le paramoteur quand sa pratique s’est démocratisée.
– Une totale autonomie, sans dépendre de la disponibilité d’un pilote, ce qui veux dire plus de contrainte horaire et plus de compromis sur la lumière.
– Une rapidité de mise en oeuvre n’importe où et, si besoin, en décollant à proximité du sujet à photographier.
– Un placement idéal en vol, une approche lente, idéale pour la photo aérienne, avec possibilité de tourner dans un mouchoir pour revenir rapidement sur le sujet, en variant l’altitude au besoin.
– Un coût horaire (une fois qu’on a le matériel) dérisoire (je vole avec un moteur 4 emps et consomme environ 2,5 l/h).

Cela me permet d’emporter mon paramoteur partout où je me déplace sur un porte vélo fixé à la boule d’attelage et d’être prêt à voler en moins de 10 minutes. Il me permet de réaliser mes commandes clients (illustration, tourisme, réserves naturelles ….) et mes images personnelles.

Quelles sont les photos aériennes que tu réalises principalement en paramoteur ?

J’affectionne particulièrement les photos d’arbres et de forêts, vu du dessus, mais surtout les images graphiques, voire abstraites, où l’on perd tout repère et où on peut laisser libre cours à son imagination.

Mes images sont principalement réalisées sur le Lac du Der en Champagne où j’habite, un formidable milieu par sa biodiversité mais aussi pour son aspect changeant grâce a des hauteurs d’eau sans cesse différentes (c’est un lac réservoir qui sert de tampon pour régulariser la Seine). Et en Bretagne où j’aime survoler ces étendues de baies où se mélange le sable et la mer en fonction des marées.

Quel est le matériel utilises-tu pour tes photos aériennes ?

Ambassadeur Fujifilm France, je peux emporter le meilleur matériel pour produire mes images aériennes : un moyen format (surface de capteur presque le double du 24×36) en 50 Mpix, de quoi réaliser des agrandissements géants superlatifs.
Et si la résolution n’est pas encore suffisante, vu la faible vitesse de vol, j’arrive à réaliser des panoramiques par assemblage de plusieurs vues successives pour une résolution finale de plus de 100 Mpix !

Pascal Bourguignon, "photographe volant"

 

Passionné pour la photographie dès l'âge de 12 ans. Est l'un des créateurs du Festival International de Montier en Der. A ce jour, je travaille sur les rives du Lac du Der, en prises de vue notamment de paysages et aériennes. 

Pour toutes informations générales, n’hésitez pas a contacter guillaume au 06 25 45 36 15 ou par email sur paramoteurland@gmail.com

Un site dédié à la photographie aérienne où Francis Cormon vous invite à partager ces vols en paramoteur.
ces photographies aériennes vous feront découvrir en particulier les paysages de Normandie et d'Auvergne.

signature.jpg

COPYRIGHT © 2019 ·  PARAMOTEUR'LAND